Play

Toute la Presse

Musicweb-international (R-U) - Novembre 2019

Nick Barnard

"Les quatre compositeurs étaient tous des pianistes de haut niveau, ce qui se reflète dans la brillance de leur écriture au clavier et dans le haut niveau de virtuosité qu'elle exige. A cet égard, Berlinskaya et Ancelle sont tout à fait superbes. L'unanimité de leur jeu est parfaite, non seulement sur le plan technique, mais aussi sur le plan expressif. (...)
Mais c'est musicalement que ce disque triomphe, avec des interprétations époustouflantes de tout le répertoire proposé - le familier et le moins familier. Un solide candidat au "Disque de l'année"."

Fanfare (USA) - Novembre 2019

Peter J. Rabinowitz

Cet exceptionnel duo mari et femme a déjà fait forte impression avec un programme Saint-Saëns/Liszt plus tôt cette année (Fanfare 42:4 et 42:6), et ils sont encore plus impressionnants dans ce nouvel album, intitulé Russian Last Romantics. La vitalité est l'ingrédient clé ici - une vitalité créée par une articulation vive, des rythmes nets (avec un traitement particulièrement percutant des syncopes), des textures lucides, une dextérité technique sûre, un sens clair de la ligne de la musique, et (surtout) un plaisir évident dans la musique et l'acte de performance. (...)
Conclusion ? Il est peu probable que vous trouviez une lecture plus engagée du Glazunov que celle-ci ; et le Medtner apporte une contribution significative à sa représentation encore rare dans le catalogue. Quant au Rachmaninov : c'est un répertoire beaucoup plus contesté, et Berlinskaya et Ancelle n'arrivent pas à arracher la première place à Argerich/Freire et Ashkenazy/Previn, mais ils tiennent bon face au reste de la concurrence. (...) Mérite votre attention.

Pizzicato (Luxembourg) - Octobre 2019

Remy Franck

"Sans exception, nous entendons des interprétations techniquement supérieures et musicalement convaincantes, puisque Ancelle et Berlinskaya caractérisent parfaitement la musique. Quand'con grazia' ou'con fuoco' est demandé dans Theme and Variations de Bowen, on l'entend aussi bien que quand Bennett demande'slow and lazy' pour un County Blues. C'est donc un CD inspirant qui ne peut qu'être recommandé."

France Musique (France) - Octobre 2019

Philippe Cassard

Philippe Cassard consacre une heure entière à Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle dans son émission "Portraits de famille" sur les duos de piano :
"un duo fascinant, par l’amplitude du répertoire qu’ils abordent, par la manière dont ils le jouent, et par leur personnalité même, je veux parler d’ Arthur Ancelle et Ludmila Berlinskaïa (...) une réussite éclatante à tous égards ! (...) magnifique d’intelligence, de subtilité, de sensibilité, de brio, que d’idées, que de couleurs !
Indispensable !"

Musical Life Magazine (Russie) - Septembre 2019

Evgenia Krivitskaya

Interview de Ludmila Berlinskaya à propos du festival "La Clé des Portes"

American Record Guide (USA) - Septembre/Octobre 2019

James Harrington

"C'est une superbe collection de musique russe à deux pianos, jouée de manière experte. (...) Berlinskaya et Ancelle m'ont déjà impressionné, ici leurs capacités brillent encore plus. Les notes du livret sont bonnes, le son est excellent, et la performance est de première classe".

Fanfare (USA) - Juillet/Août 2019

Colin Clarke

"Le niveau pianistique de nos deux intrépides protagonistes appartient au plus haut échelon (...) Dans cette interprétation impeccable, l'écriture la plus contemplative apparaît avec une sorte de luminosité amplifiée. Les deux pianistes jouent comme un seul, fondant leurs sonorités, et avec une unanimité d'attaque qui frise le surnaturel ; ils ont aussi une aptitude égale pour la prestidigitation. (...) Un disque magnifique, enregistré avec une qualité démonstrative. On en redemande."

Diapason (France) - Juillet 2019

Jérôme Bastianelli

"Dans le prolongement de leurs précédents enregistrements, Arthur Ancelle et Ludmila Berlinskaya abordent ces oeuvres avec clarté et panache, rendant justice aux moindres changements de climat, évitant aussi bien l'écueil d'un pathos trop épais que celui d'une brillance univoque."

Resmusica (France) - Juin 2019

Benedict Hevry

"Les Deux pièces op. 58 de Nikolaï Medtner, composées en exil à Londres durant la Seconde Guerre mondiale connaissent ici leur version de référence (...) Sous les doigts experts du duo, la finesse du travail polyphonique démêle les écheveaux sonores les plus complexes avec une exacerbation des couleurs des deux claviers (...) à acquérir sans doute en priorité"

Classica (France) - Juin 2019

Olivier Bellamy

Un reportage de 4 pages par Olivier Bellamy après qu'il a passé quelques jours à Moscou avec Ludmila et Arthur ; l'article se concentre sur la relation exceptionnelle entre Ludmila et Sviatoslav Richter

Vesti Nijni-Novgorod (Russie) - Avril 2019

Reportage télé à propos du concert à la Philharmonie de Nijni-Novgorod le 15 avril

Libération (France) - Avril 2019

Guillaume Tion

« Arthur Ancelle et Ludmila Berlinskaïa font de nouveau parler la poudre (…) Ces deux-là se complètent parfaitement et trouvent pas à pas une voie commune où ils s’épanouissent en miroir. »

Musical Life Magazine (Russie) - Mars 2019

Vladimir Zisman

"La maîtrise d'ensemble du duo Berlinskaya-Ancelle a été absolument incroyable et a suscité la plus grande admiration du public. L'unité de l'articulation, de la phrase, du son, du rythme était incroyable. Et les changements de tempo, en particulier dans la Suite de Rachmaninoff, étaient si logiques qu'il a semblé qu'il n'y avait aucun problème pour les interprètes de faire tous ces accelerando et meno mosso ensemble."

concertonet.com (France) - Mars 2019

Christian Lorandin

"De ces mille qualités personnelles, unies par une technique redoutable, naît l’un des duos de pianos actuels des plus brillants et attachants. (...) L’œuvre s’épanouit dans tous ses climats, nostalgique et rêveur, bouillonnant et passionné, sombre et intense; les voix intérieures sont éclairées, l’architecture solide, les paroxysmes atteints. Nous sommes comblés."

Fanfare (USA) - Mars/Avril 2019

Peter J. Rabinowitz

"Quant aux interprètes, ils jouent avec intelligence, panache et une coordination infaillible (...) La version du compositeur a un swing délicieux et un sens enivrant du va-et-vient entre les pianistes. Et le divertissement composite amène le disque à une fin époustouflante. (....) le morceau final pourrait bien devenir l'un de vos préférés"

Badische Zeitung (Allemagne) - Février 2019

Alexander Dick

"Les deux solistes Ludmila Berlinskaia et Arthur Ancelle partagent cette atmosphère de jeu et enchantent dans leur interaction incroyablement dense avec une extrême précision technique et articulaire - comme si les quatre mains appartenaient à un seul corps. Particulièrement tourbillonnant, par ailleurs, avec le bis - les "Flocons de Neiges" de la suite du pionnier du jazz russe Alexander Tsfasman."

Klassik Begeistert (Allemagne) - Février 2019

Leah Biebert

"Les phrasés au piano sont expressifs, mais ne semblent pas surchargés ; des accents surprenants dans les percussions brisent à plusieurs reprises le canal onirique du deuxième mouvement. Les pianistes du duo Berlinskaya Ancelle se transmettent les phrases d'une main à l'autre de manière presque inaperçue - à la fois dans le calme et la réflexion du deuxième mouvement et la rébellion et le scintillement du troisième.
Ludmila Berlinskaya joue de façon expressive, ses mains tourbillonnant sur les touches pour entendre les castagnettes. Elle se lève presque de son tabouret, jette la tête sur le côté et les mains en l'air. Arthur Ancelle de l'autre côté semble moins expansif et dégage un calme agréable même dans les passages animés."

Paris Capitale (France) - Février 2019

Michel Doussot

Une interview du Duo pour l'un des magazines les plus 'select' de la capitale française

Ouest France - Janvier 2019

Vincent Cressard

"Le répertoire pour deux pianos est peu connu du public. Complices à la ville comme à la scène, les solistes Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle ont choisi, depuis plusieurs années, de faire briller, sur deux claviers, ces compositions exigeantes. Avec Belle Époque, premier disque d'une série consacrée au répertoire original pour deux pianos, le duo franco-russe nous plonge au coeur de la musique française. (...) L'entente parfaite du duo ouvre un monde où les deux instruments ne font plus qu'un."

Gramophone (UK) - Décembre 2018

Jeremy Nicholas

"Dans l'édition de mars 2017, j'ai eu le plaisir d'accueillir chaleureusement un récital de ce duo mari et femme présentant le premier enregistrement de l'arrangement par Saint-Saëns de la puissante Sonate en si mineur de Liszt pour deux pianos. Ils reviennent avec un nouveau programme à deux pianos extrêmement engageant et plein de ressources. (...) Ici, la guerre est évoquée à la fois obliquement et directement dans les trois mouvements, le duo russe lui donnant une interprétation audacieuse et pleine de caractère"