Play

Presse

Classica (France) - Juin 2019

Olivier Bellamy

Un reportage de 4 pages par Olivier Bellamy après qu'il a passé quelques jours à Moscou avec Ludmila et Arthur ; l'article se concentre sur la relation exceptionnelle entre Ludmila et Sviatoslav Richter

Vesti Nijni-Novgorod (Russie) - Avril 2019

Reportage télé à propos du concert à la Philharmonie de Nijni-Novgorod le 15 avril

Libération (France) - Avril 2019

Guillaume Tion

« Arthur Ancelle et Ludmila Berlinskaïa font de nouveau parler la poudre (…) Ces deux-là se complètent parfaitement et trouvent pas à pas une voie commune où ils s’épanouissent en miroir. »

Musical Life Magazine (Russie) - Mars 2019

Vladimir Zisman

"La maîtrise d'ensemble du duo Berlinskaya-Ancelle a été absolument incroyable et a suscité la plus grande admiration du public. L'unité de l'articulation, de la phrase, du son, du rythme était incroyable. Et les changements de tempo, en particulier dans la Suite de Rachmaninoff, étaient si logiques qu'il a semblé qu'il n'y avait aucun problème pour les interprètes de faire tous ces accelerando et meno mosso ensemble."

concertonet.com (France) - Mars 2019

Christian Lorandin

"De ces mille qualités personnelles, unies par une technique redoutable, naît l’un des duos de pianos actuels des plus brillants et attachants. (...) L’œuvre s’épanouit dans tous ses climats, nostalgique et rêveur, bouillonnant et passionné, sombre et intense; les voix intérieures sont éclairées, l’architecture solide, les paroxysmes atteints. Nous sommes comblés."

Badische Zeitung (Allemagne) - Février 2019

Alexander Dick

"Les deux solistes Ludmila Berlinskaia et Arthur Ancelle partagent cette atmosphère de jeu et enchantent dans leur interaction incroyablement dense avec une extrême précision technique et articulaire - comme si les quatre mains appartenaient à un seul corps. Particulièrement tourbillonnant, par ailleurs, avec le bis - les "Flocons de Neiges" de la suite du pionnier du jazz russe Alexander Tsfasman."

Klassik Begeistert (Allemagne) - Février 2019

Leah Biebert

"Les phrasés au piano sont expressifs, mais ne semblent pas surchargés ; des accents surprenants dans les percussions brisent à plusieurs reprises le canal onirique du deuxième mouvement. Les pianistes du duo Berlinskaya Ancelle se transmettent les phrases d'une main à l'autre de manière presque inaperçue - à la fois dans le calme et la réflexion du deuxième mouvement et la rébellion et le scintillement du troisième.
Ludmila Berlinskaya joue de façon expressive, ses mains tourbillonnant sur les touches pour entendre les castagnettes. Elle se lève presque de son tabouret, jette la tête sur le côté et les mains en l'air. Arthur Ancelle de l'autre côté semble moins expansif et dégage un calme agréable même dans les passages animés."

Paris Capitale (France) - Février 2019

Michel Doussot

Une interview du Duo pour l'un des magazines les plus 'select' de la capitale française

Ouest France - Janvier 2019

Vincent Cressard

"Le répertoire pour deux pianos est peu connu du public. Complices à la ville comme à la scène, les solistes Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle ont choisi, depuis plusieurs années, de faire briller, sur deux claviers, ces compositions exigeantes. Avec Belle Époque, premier disque d'une série consacrée au répertoire original pour deux pianos, le duo franco-russe nous plonge au coeur de la musique française. (...) L'entente parfaite du duo ouvre un monde où les deux instruments ne font plus qu'un."

Gramophone (UK) - Décembre 2018

Jeremy Nicholas

"Dans l'édition de mars 2017, j'ai eu le plaisir d'accueillir chaleureusement un récital de ce duo mari et femme présentant le premier enregistrement de l'arrangement par Saint-Saëns de la puissante Sonate en si mineur de Liszt pour deux pianos. Ils reviennent avec un nouveau programme à deux pianos extrêmement engageant et plein de ressources. (...) Ici, la guerre est évoquée à la fois obliquement et directement dans les trois mouvements, le duo russe lui donnant une interprétation audacieuse et pleine de caractère"

artamag (France) - Décembre 2018

Jean-Charles Hoffelé

"le cahier est bien plus ambigu qu’il n’y parait à première lecture, Ludmila Berlisnkaya et Arthur Ancelle en scrutent les ombres infimes, la lyrique suspendue, les mélodies inoubliables et fugitives, les trois temps qui dansent au bord du volcan, éclairant avec un art pianistique consommé l’envers de ces textes (...) Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle restituent dans leurs claviers inquiets les abîmes où résonnent les appels perdus des clairons errant sur les champs de bataille, requiem de notes ici finement incarné."

Musicweb-international - Décembre 2018

Stuart Sillitoe

"Ce n'est pas le premier disque du duo de pianos Ancelle Berlinskaya que je possède, et je suis sûr que ce ne sera pas le dernier (...) Les interprétations sont très bonnes tout au long de cet enregistrement, bien mises en valeur par des tempi vifs (...) Le son dans son ensemble est également très bon, de même que les notes du livret, ce qui en fait un ajout très attrayant et bienvenu à ma collection. Hautement recommandé."

Interdit d'Interdire (France) - Décembre 2018

Frédéric Taddeï

Ludmila & Arthur sont sur le plateau de l'émission de Frédéric Taddeï pour présenter leur album "Belle Epoque"

International Piano (UK) - Décembre 2018

Colin Clarke

"Voici un disque qui brille de joie (...) Le pianisme de Berlinskaya et Ancelle est fluide et sensible (...) En Blanc et Noir de Debussy est la pièce la plus célèbre ici, avec une lecture superbement intelligente qui atteint ses propres sommets d'interprétation. Une sortie des plus intéressante"

Concertclassic (France) - Novembre 2018

Alain Cochard

"les deux pianistes alternent pièces à deux et quatre mains avec une complicité exemplaire. La même qu’ils mettent dans le partage du récit qu’ils ont tissé et déroulent avec un mélange de drôlerie et de tendresse. (...) Dans la salle, grands et petits savourent avec un bonheur sans mélange un merveilleux conte en musique ; il mérite d’être repris sur d’autres scènes : avis aux programmateurs !"

Paris Notre-Dame (France) - Novembre 2018

Isabelle Demangeat

"Parenthèse enchantée d’une heure et demie où Claude Debussy, Piotr Illitch Tchaïkovski ou encore Modeste Moussorgski ont repris vie sous les doigts, espiègles mais assurés, du duo. Ont repris âme. Car en voyant les deux artistes courber le dos, faire danser leurs doigts sur le clavier immaculé, vibrer jusqu’à renverser la tête, se regarder, sourire, s’émouvoir, et s’en aller, le visage paisible mais exténué, il ne peut être, ici, qu’une question d’âme."

Kerk en Leven (Belgique) - Novembre 2018

Kerk en Leven - J.C.

« Nous avons rarement entendu Haydn de cette façon : à la fois grave et aéré. Ancelle dépose avec précision chaque note et chaque silence et vous donne toujours le sentiment que tout ceci ne doit pas être écouté trop sérieusement. (…) L’humour de Joseph Haydn est constamment présent dans les trois sonates. Arthur Ancelle a clairement suivi à la lettre la recommandation que le compositeur avait notée au-dessus de ses partitions : jouer avec insouciance, pas crispé ou scolairement. Dans ses variations personnelles, Ancelle montre à quel point il maîtrise la combinaison harmonieuse qui caractérisait tellement Haydn: spontanéité merveilleuse et liberté d'esprit d'un côté, goût de la vie et harmonie de l’autre. »

La Croix (France) - Novembre 2018

Emmanuelle Giuliani

Entretien avec Emmanuelle Giuliani à l'occasion de la sortie de Belle Epoque et du concert du 17 novembre.

Lark Reviews (R-U) - Novembre 2018

Lark Reviews

" "Le seul amour" de Reynaldo Hahn est intensément beau, et entouré par des pièces également irrésistibles. Un très joli disque."

France Musique - Novembre 2018

Lionel Esparza

Lionel Esparza et ses invités discutent des dernières sorties discographiques autour d'un délicieux cocktail de l'Hôtel Bedford, dans le cadre du "Classic Club"