Play

Presse

Paris Capitale (France) - Février 2019

Michel Doussot

Une interview du Duo pour l'un des magazines les plus 'select' de la capitale française

Ouest France - Janvier 2019

Vincent Cressard

"Le répertoire pour deux pianos est peu connu du public. Complices à la ville comme à la scène, les solistes Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle ont choisi, depuis plusieurs années, de faire briller, sur deux claviers, ces compositions exigeantes. Avec Belle Époque, premier disque d'une série consacrée au répertoire original pour deux pianos, le duo franco-russe nous plonge au coeur de la musique française. (...) L'entente parfaite du duo ouvre un monde où les deux instruments ne font plus qu'un."

Gramophone (UK) - Décembre 2018

Jeremy Nicholas

"Dans l'édition de mars 2017, j'ai eu le plaisir d'accueillir chaleureusement un récital de ce duo mari et femme présentant le premier enregistrement de l'arrangement par Saint-Saëns de la puissante Sonate en si mineur de Liszt pour deux pianos. Ils reviennent avec un nouveau programme à deux pianos extrêmement engageant et plein de ressources. (...) Ici, la guerre est évoquée à la fois obliquement et directement dans les trois mouvements, le duo russe lui donnant une interprétation audacieuse et pleine de caractère"

artamag (France) - Décembre 2018

Jean-Charles Hoffelé

"le cahier est bien plus ambigu qu’il n’y parait à première lecture, Ludmila Berlisnkaya et Arthur Ancelle en scrutent les ombres infimes, la lyrique suspendue, les mélodies inoubliables et fugitives, les trois temps qui dansent au bord du volcan, éclairant avec un art pianistique consommé l’envers de ces textes (...) Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle restituent dans leurs claviers inquiets les abîmes où résonnent les appels perdus des clairons errant sur les champs de bataille, requiem de notes ici finement incarné."

Musicweb-international - Décembre 2018

Stuart Sillitoe

"Ce n'est pas le premier disque du duo de pianos Ancelle Berlinskaya que je possède, et je suis sûr que ce ne sera pas le dernier (...) Les interprétations sont très bonnes tout au long de cet enregistrement, bien mises en valeur par des tempi vifs (...) Le son dans son ensemble est également très bon, de même que les notes du livret, ce qui en fait un ajout très attrayant et bienvenu à ma collection. Hautement recommandé."

Interdit d'Interdire (France) - Décembre 2018

Frédéric Taddeï

Ludmila & Arthur sont sur le plateau de l'émission de Frédéric Taddeï pour présenter leur album "Belle Epoque"

International Piano (UK) - Décembre 2018

Colin Clarke

"Voici un disque qui brille de joie (...) Le pianisme de Berlinskaya et Ancelle est fluide et sensible (...) En Blanc et Noir de Debussy est la pièce la plus célèbre ici, avec une lecture superbement intelligente qui atteint ses propres sommets d'interprétation. Une sortie des plus intéressante"

Concertclassic (France) - Novembre 2018

Alain Cochard

"les deux pianistes alternent pièces à deux et quatre mains avec une complicité exemplaire. La même qu’ils mettent dans le partage du récit qu’ils ont tissé et déroulent avec un mélange de drôlerie et de tendresse. (...) Dans la salle, grands et petits savourent avec un bonheur sans mélange un merveilleux conte en musique ; il mérite d’être repris sur d’autres scènes : avis aux programmateurs !"

Paris Notre-Dame (France) - Novembre 2018

Isabelle Demangeat

"Parenthèse enchantée d’une heure et demie où Claude Debussy, Piotr Illitch Tchaïkovski ou encore Modeste Moussorgski ont repris vie sous les doigts, espiègles mais assurés, du duo. Ont repris âme. Car en voyant les deux artistes courber le dos, faire danser leurs doigts sur le clavier immaculé, vibrer jusqu’à renverser la tête, se regarder, sourire, s’émouvoir, et s’en aller, le visage paisible mais exténué, il ne peut être, ici, qu’une question d’âme."

Kerk en Leven (Belgique) - Novembre 2018

Kerk en Leven - J.C.

« Nous avons rarement entendu Haydn de cette façon : à la fois grave et aéré. Ancelle dépose avec précision chaque note et chaque silence et vous donne toujours le sentiment que tout ceci ne doit pas être écouté trop sérieusement. (…) L’humour de Joseph Haydn est constamment présent dans les trois sonates. Arthur Ancelle a clairement suivi à la lettre la recommandation que le compositeur avait notée au-dessus de ses partitions : jouer avec insouciance, pas crispé ou scolairement. Dans ses variations personnelles, Ancelle montre à quel point il maîtrise la combinaison harmonieuse qui caractérisait tellement Haydn: spontanéité merveilleuse et liberté d'esprit d'un côté, goût de la vie et harmonie de l’autre. »

La Croix (France) - Novembre 2018

Emmanuelle Giuliani

Entretien avec Emmanuelle Giuliani à l'occasion de la sortie de Belle Epoque et du concert du 17 novembre.

Lark Reviews (R-U) - Novembre 2018

Lark Reviews

" "Le seul amour" de Reynaldo Hahn est intensément beau, et entouré par des pièces également irrésistibles. Un très joli disque."

France Musique - Novembre 2018

Lionel Esparza

Lionel Esparza et ses invités discutent des dernières sorties discographiques autour d'un délicieux cocktail de l'Hôtel Bedford, dans le cadre du "Classic Club"

Classica (France) - Novembre 2018

Jacques Bonnaure

"Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle sont des modèles de précision et de charme, avec un sens du délié, de la fluidité, de la souplesse du timbre tout à fait adaptés à ce programme si varié"

Toute La Culture (France) - Octobre 2018

Yaël Hirsch

Interview du Duo à propos de l'album "Belle Epoque", par Yaël Hirsch

Radio RCF - Octobre 2018

Bernard Niedda

Bernard Niedda reçoit le Duo apour parler de "Belle Epoque"

France Musique - Octobre2018

Clément Rochefort

Ludmila Berlinskaya & Arthur Ancelle jouent en direct sur France Musique des extraits de leur album "Belle Epoque", dans le cadre de l'émission "Générations France Musique".

Piano Forum (Russie) - Octobre 2018

Anna Vinogradova

« le niveau exceptionnel d’interprétation et l’irréprochable goût musical du pianiste ne gâchent pas l’intégrité de l’image : ils la « colorent » davantage (…) On voudrait également souligner la souplesse et le naturel du phrasé, l’attention portée aux silences qui permettent à tout le tissu musical de « respirer », soulignant avec subtilité l’individualité de chaque nouveau thème et de ses moindres changements, ainsi que l’attention aiguisée du pianiste portée à la polyphonie. (…) Le second album solo d’Arthur Ancelle, cette fois monographique, poursuit clairement la ligne de recherche qu’il a commencée avec les Ballades de Chopin et les œuvres de Dutilleux (2015), et démontre la maturité et la profondeur d’un musicien d’une grande intelligence, pourvu d’autodérision et d’un humour brillant. »

Radio Vinci Autoroute - Octobre 2018

Charlotte Latour

Interview du Duo par Charlotte Latour à propos de l'album "Belle Epoque"

American Record Guide (USA) - Septembre/Octobre 2018

Bruno Repp

"Ces performances sont inhabituelles mais brillantes et très divertissantes. (...) Dans des articles récents, j’ai émis des réserves sur les répétitions et les ornements dans Haydn et Mozart, mais ces scrupules s’évaporent face à l’esprit et à l’invention d’Ancelle. (...) Il est remarquable de voir combien la musique de Haydn est résistante à une telle approche. Cela en dit long sur son caractère, dont toute l'étendue a peut-être été cachée jusqu'à présent. (...) Ce pianiste français joue avec une technique splendide (...) J'attends avec impatience la prochaine aventure de cet artiste audacieux."