Play

Toute la Presse

Opus Klassiek (Pays-Bas) - Juillet 2024

Aart van der Wal

"Bref, je ne peux pas imaginer un plus bel album et de meilleures interprétations, ni un meilleur enregistrement ainsi qu'un piano à queue mieux réglé !"

Resmusica (France) - Juin 2024

Benedict Hévry

"Le duo Ludmila Berlinskaïa – Arthur Ancelle publie chez Alpha ce réjouissant et solaire récital de piano français à quatre mains (...) Ce nouvel enregistrement est un pur et gourmand régal (...) Mais ce disque vaut avant tout pour ces interprétations capiteuses et enchanteresses, nimbées d'une impalpable poésie de l'instant, d'un réel et gouleyant plaisir ludique, manière tendre et originale de respirer en musique, dans l'intimité complice des quatre mains croisées au gré du clavier. (...) Voici une anthologie de qualité superlative à la fois par la justesse du choix des œuvres, par la finition détaillée des interprétations, poétiques et minutieuses, et par l'adéquation stylistique à peu près parfaite de nos duettistes à chacune des différentes œuvres."

Musikzen (France) - Mai 2024

Franck Mallet

"Dolly de Fauré bourdonne entre tendresse et divertissement, tandis que la gravité et le dépouillement l’emportent chez Ravel avec le célèbre Ma mère l’Oye – dont voici sans conteste l’une des interprétations les plus accomplies avec la profusion de ses couleurs alliée à un sens extraordinaire de la dynamique. (...) Tout respire et s’illumine dans ce huitième album du Duo Berlinskaja - Ancelle"

International Piano (UK) - Mai 2024

Jed Distler

"Les pianistes parviennent à combiner finesse et coeur de manière à donner à leurs interprétations une grande fraîcheur (...) Leur Petite Suite de Debussy compte parmi les interprétations enregistrées les plus souples et les plus poétiques de cette œuvre. (...) La suite Dolly de Fauré reçoit également une interprétation aussi vivante et caractérisée que l'on pourrait le souhaiter (...) L'éloquence, la simplicité et les nuances subtiles font que Ma Mère l'Oye de Ravel semble se jouer toute seule. (...) Les amateurs de quatre mains ne manqueront pas de s'intéresser à ce disque enchanteur"

Le Monde (France) - Avril 2024

Marie-Aude Roux

"Finesse, homogénéité, libre imagination parcourent ces pages à quatre mains, dont l'éternelle fraîcheur doit autant au toucher qu'au coeur de qui les joue."

Gramophone (Royaume-Uni) - Avril 2024

Jeremy Nicholas

"Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle forment un duo formidablement bien équipé (...) Il va sans dire que la précision d'ensemble du duo est sans égale. Leur caractérisation de chaque pièce est aussi pleine d'esprit, de charme ou de fougue que nécessaire"

RCF (France) - Avril 2024

Bernard Niedda

L'album "Passage Secret" est le coup de coeur de la semaine pour Bernard Niedda

Scherzo (Espagne) - Avril 2024

Ana García Urcola

"L'album est absolument délicieux et le duo fait preuve d'une maîtrise du son, de la pédale, des transitions entre l'une et l'autre, des attaques, du dosage des dynamiques et du timbre tonal. Quel plaisir d'entendre les Jeux d'enfants de Bizet interprétés avec autant de subtilité, ou la Petite suite de Debussy, avec autant de grâce et de délicatesse. On ne pouvait manquer l'indispensable et précieuse suite Dolly de Fauré (éblouissante et pleine de soleil dans ce Pas espagnol) ni, bien sûr, Ma mèrel'Oye dans une version qui ne cherche pas à imiter la version orchestrale, mais explore les possibilités timbrales du piano jusqu'à ses derniers retranchements, offrant une vision renouvelée et colorée (fantastiques ces Entretiens de la Belle et la Bête) avec une utilisation magistrale de la pédale. Une œuvre très intéressante du méconnu Louis Aubert (...) clôt ce petit bijou."

Fono Forum (Allemagne) - Avril 2024

Gregor Willmes

"Un album qui met de bonne humeur (...) Et lorsqu'elles sont interprétées avec autant de virtuosité et de raffinement sonore qu'ici, ces petites pièces de caractère se révèlent être du grand art. Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle possèdent la juste aisance pour ce répertoire, superposant merveilleusement les harmonies devant lesquelles se dessinent de délicates mélodies. Le cantabile de leur jeu impressionne. L'écho mélancolique ne devient jamais sentimental (...) Un véritable enrichissement du répertoire !"

Cult.news (France) - Mars 2024

Hannah Starman

"un moment de pur bonheur (...) Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle défendent ce répertoire unique avec un talent et une énergie rares. (...) Berlinskaya et Ancelle nous livrent ces deux lectures. Ils sont à la fois des enfants qui se chamaillent, échangent des clins d’œil et se touchent les mains et des musiciens exigeants et attentifs à chaque détail de cette œuvre d’orfèvrerie musicale. (...) un brillant éclat de rire en musique, parfaitement exécuté par le duo impeccablement coordonné. (...) Un régal !"

Classykeo (France) - Mars 2024

José Pons

"L’entente artistique et humaine qui relie Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle paraît idéale. A l’énergie du second répond la délicatesse de la première, tous deux au service d’une technique hautement maîtrisée certes, mais toujours imprégnée de poésie et de sensibilité. "

Classica (France) - Mars 2024

Michel Le Naour

CHOC de Classica
"La vivacité de ton et l'espièglerie non dénuée d'humour, la fluidité aérienne, l'homogénéité de timbres, la tendresse poétique et la volupté témoignent d'une imagination sans cesse en éveil. (...) L'inventivité qui prévaut tout au long de ce voyage musical à cheval entre le monde des enfants et celui des adultes constitue sans cesse une source d'émerveillement."

France Inter - Mars 2024

Stéphane Capron

Interview du Duo dans la matinale la plus écoutée

France Musique - Mars 2024

Clément Rochefort

Ludmila Berlinskaya & Arthur Ancelle jouent en direct dans l'émission "Générations France Musique"

France Musique - Mars 2024

Aurélie Moreau

Duo "génial, fabuleux, magnifique" : les superlatifs ne manquent pas à Aurelie Moreau qui consacre son émission "Stars du Classique" au duo Berlinskaya - Ancelle

Les Échos (France) - Mars 2024

Philippe Venturini

"Le duo Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle évolue dans cet univers naïf et tendre avec une grâce insigne, un sens aigu de la narration, une délicatesse de tous les instants et un humour ad hoc."

Diapason (France) - Février 2024

Jérôme Bastianelli

5 Diapasons
"une cure de jouvence et une leçon de beau piano"

Concertclassic (France) - Février 2024

Frédéric Hutman

Interview du duo à propos de leur nouvel album "Passage Secret"

Artamag (France) - Février 2024

Jean-Charles Hoffelé

"mon duo pianistique favori (...) Les espiègleries tour à tour claironnantes ou tendres de Jeux d’enfants, la fantaisie très Île-de-France de la Petite suite (...) les tendresses de Dolly et l’entrain si irrésistible de son Pas espagnol envolé ici avec un tel brio, la rare Feuille d’Images de Louis Aubert, emplies d’ailleurs sonores, (...) tous, aussi formidables soient-ils, doivent céder le pas devant leur Ma mère l’Oye, cette Pavane de la Belle au bois dormant si triste, ce Petit Poucet rebroussant chemin si vite, ces Pagodes de grand théâtre avec en leur centre un mystère, ce Jardin onirique, tous sertissant cette valse effleurée des Entretiens de la Belle et de la Bête, noble et sentimentale juste comme il faut."

Musiq3 (Belgique) - Février 2024

Pierre Solot

"Passage Secret" est le "Choix Musical" de la radio belge Musiq3
"Le duo d’amoureux que constitue Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle enchante ces cycles célèbres de la musique française (les Jeux d’enfants de Bizet, la Petite Suite de Debussy, Ma mère l’Oye de Ravel et Dolly de Gabriel Fauré) en fusionnant parfaitement leurs jeux. [...] voilà ce que nous révèlent Ludmila Berlinskaya et Arthur Ancelle, un orchestre aux mille jaillissements, mais aussi un piano qui raconte, qui raconte les histoires d’un bateau, d’une toupie, de Laideronnette ou du Jardin de Dolly, comme les raconterait une maman, au bord du lit, avant de céder aux brumes du sommeil."